Le sport de haut niveau incarne uneidée assezrépandue du dépassement de soi. Le champion cherche seslimites, pour les dépasser, et poursurpasser les autres. Il s’impose discipline, fatigues extrêmes, et risques incontrôlés. Il met  sa vie en jeu, quand il use des ressources, de plus en plus puissantes, du dopage. Lesystème politique et médiatique tire avantage du champion sacrificiel, dans un jeu qui le ‘dépasse’souvent. Sa gloire fugace est vite ‘dépassée’ par les progrès sans cesse renouvelés des techniques pharmaco-biologiques et biogénétiques.

Leurdéploiement  ne fait que commencer. Elles‘dépassent’ désormais le seul corps de l’athlète.C’est la définition de l’homme et de ses limites qui est en jeu.

Laprogrammation génétique remet en question l’égalité de nature entre les  hommes  et à plus long terme l’unité de l’espèce humaine.

L’humain augmenté sera plus fort, plus rapide, plus résistant. Il sera plus intelligent, plus habile. Il vivra en excellente santé jusqu’à un âge avancé, il luttera en permanence contre sa propre déchéance, et fera indéfiniment reculer la mort, dépassant toujours davantage les limites de sa finitude.

Organe après organe, fonction après fonction, l'homme se technicise, s’artificialise, se robotise. Sa pensée se nano-matérialise,se neuro-biologise, salgorithmise.

Des individus, des groupes spécifiques, des sociétés entières,chercherontà être« augmentés »de façon différente. On peut conjecturer, dans un avenir peuéloigné, l'apparition  d’une nouvelle espèce,‘sur-humaine’, doté d’un patrimoine génétiqueen constante reprogrammation

Dans son livre  Brief Answers to the Big Questions, Stephen Hawking prédit l’avènement de'super-humains', résultant demanipulationsgénétiques, et de nouvelles espèces,au risquede la destruction dureste de l’humanité, du restenon-augmenté.

"Dès que de tels super-humains apparaîtront, de graves problèmes politiques se poseront avec les humains non-augmentés, mis hors compétition. A leur place, une nouvelle race d'êtres auto-conçus, progressant toujours plus rapidement."

"Nous transcenderons la Terre et apprendrons à vivre dans l'espace." Hawking croit que la mission de l'humanité dans le futur sera de répandre la vie dans la galaxie, comme dans un jardin cosmique...

Le philosopheHans Jonas  conclut quel'hommese trouve désormais en mesure d'user de son art de la fabrication pour se transformer lui-même.